Insolite : le test de la mort pour connaître les années restantes de sa vie

Nouvelle technique permettant de connaître les années restantes de sa vie, la médecine prédictive consiste à prendre du sang d’un sujet pour savoir s’il sera encore vivant dans les 5 ans à venir.

Déroulement de la nouvelle technique

Elle peut être appliquée aussi bien sur une personne en très bonne santé qu’à une victime de maladie grave. La méthode se base sur une simple prise de sang qui ouvre vers la prédiction de l’avenir d’une personne.

image4

Selon The Dailu Telegraph, cette technique connue aussi comme « test de la mort », permet de déterminer si un sujet pourra défier encore les cinq années suivantes. Fondée sur quatre biomarquers, elle est le fruit des inventions des scientifiques finlandais et estoniens. Les différents paramètres constituant le dispositif servent à mesurer la fragilité de l’organisme et le risque de décès dû à de nombreuses anomalies telles que les maladies cardiaques, le cancer, etc.

Une expérience menée auprès de certains pays

image2

Selon le quotidien britannique ainsi que le magazine PLOS Medecine, les résultats affichés par le test sanguin avec les biomarquers signalent un taux accru d’albumine, d’AGP ou Alpha-1-glycoprotéine acide et du citrate. Ils mettent également en avant une concentration réduite en lipoprotéines. Mise à l’expérimentation en Estonie auprès de 10 000 personnes et aussi en Finlande, la technique permettant de délimiter l’espérance de vie d’une personne a pu témoigner des mêmes résultats. En somme, les scientifiques ont pu étudier les cas de 17 000 personnes en bonne santé.

Un test positif pour prolonger l’espérance de vie

image3

Le test a pu montrer qu’en 5 ans, 684 personnes trouveront la mort, car leurs biomarqueurs ont présenté des taux inquiétants. Le Dr Johaness Kettunen a donc signalé que ce dispositif pourra aider les médecins à trouver des traitements adéquats permettant de prolonger la vie d’une personne.

This article has 1 comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *