Les noobs du vol

Un cambrioleur a été condamné à 8 mois d’emprisonnement par le tribunal de Blois pour un vol effectué il y a plus de deux ans. Grâce à une petite inattention de la part de l’un des voleurs, les enquêteurs ont pu élucider le vol de plusieurs centaines de kilos. Les malfrats ont pris le soin d’étudier le vol, d’effacer leurs empreintes digitales et tous les indices qui pourraient amener à les retrouver. Ce sont des papiers toilettes usés découverts sur le lieu du délit qui ont permis à un gendarme chargé de l’enquête de retrouver leurs traces. En faisant faire des examens d’analyse d’ADN, il a obtenu des résultats qui ont permis l’identification de la personne et son arrestation.  Le malfaiteur a nié être l’auteur du vol, mais le tribunal l’a déclaré coupable et il devra purger sa peine.

Statut Facebook: Roger est actuellement en train de faire un vol discrètement

thief2

Facebook, n’est pas seulement un outil de communication. Il peut également servir d’instrument d’enquête, quand on a un voleur crédule. En pénétrant dans la maison de sa victime, ce cambrioleur s’est connecté à son compte Facebook sur l’ordinateur du propriétaire, et a oublié de se déconnecter. De retour chez elle,  la victime a remarqué des affaires qui ne lui appartenaient pas : un jean, une ceinture et des chaussures. Mais elle a aussi constaté la disparition de ses affaires, dont quelques billets, une carte de crédit, sa montre et son chéquier. Elle a donc laissé un message au voleur sur son compte Facebook, en lui proposant d’organiser une rencontre pour qu’ils se restituent leurs affaires. On ne sait pas si le voleur s’est cru plus futé ou s’il était vraiment naïf, car il a accepté le rendez-vous et un coup de fil de la victime à la police a permis son arrestation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *